ENRICO NAVARRA

Ma rencontre avec Yann n’a rien eu d’une approche professionnelle. Elle s’est faite grâce à Patrick Seguin et Philippe Jousse, avec lesquels j’entretiens de tels rapports amicaux que j’oublie parfois que nous sommes confrères. Mes relations avec Yann sont si cordiales que je crois pouvoir dire, aussi paradoxal que cela puisse paraître, que cela m’a longtemps empêché d’approcher son œuvre, pourtant présente et originale. Lorsque nous organisions l’exposition L’Art à la plage, les rendez-vous de travail se transformaient inévitablement en retrouvaille de copains. Avec l’installation d’Analogies, j’ai réalisé qu’au delà de la complicité, une réelle collaboration avait commencé. Ce catalogue en est la continuité; l’aboutissement de ses expéditions lumière m’a semblé ainsi qu’a mon équipe si important que nous y avons pleinement adhéré, conscients de la chance que nous avions de pouvoir y participer. Le document que nous éditons aujourd’hui permettra certainement à d’autres personnes, en d’autres lieux, de découvrir et d’apprécier l’oeuvre de Yann, et nous l’espérons, d’en encourager la réalisation.

Enrico Navarra