PATRICK SEGUIN

Par ses «expéditions lumière» (réalisées in-situ), Yann Kersalé transcende les limites accordées au visible en évinçant la notion d’espace-temps; si le monde actuel s’articule autour de deux concepts – la vitesse et l’image -, n’est-ce pas pour abolir les distances qui séparent l’événement de sa durée ? La mise en lumière de monuments, villes ou paysages confère à ses structures une dimension cosmique; usant d’une technologie de pointe (projecteurs, moniteurs, vidéos et données informatiques), Yann Kersalé recompose une ère nouvelle pour en redéfinir le sens. Entre fiction et réalité, ses installations semblent défier l’univers en recréant une illusion visuelle.

Patrick Seguin