• Bombardier

    Train Francilien

    Categorie(s)
    Lieu
    Île-de-France France
    Année
    2009
    Description

    La lumière intérieure a plusieurs fonctions :

    • Informer le passager,
    • Ouvrir une « fenêtre sur l’extérieur,
    • Donner un climat lumineux à l’intérieur.

    Les éclairages rythment le plafond selon les espaces.

    Au dessus des sièges une pluie de points lumineux blancs répartis aléatoirement fournit la lumière nécessaire au confort du voyageur.

    Au dessus des portes, le plafond est une fenêtre de lumière dont la couleur varie au rythme du train, crée des ambiances éphémères et renseigne le passager.

    Train en gare, portes ouvertes, les caissons lumineux diffusent une lumière blanche. Lorsque le train quitte la gare et accélère, la couleur des caissons change pour devenir bleue. Ce bleu est le point de départ d’une variation colorée qui animera les plafonds durant le trajet : du violet au  cyan pour évoquer le ciel, en passant par le turquoise ou le bleu outremer. Lorsque le train ralentit – à l’approche d’une gare- les caissons lumineux se parent de couleurs chaudes, rouges, oranges. Le contraste coloré indique au voyageur l’arrivée imminente dans une gare.

    Le train est de nouveau à l’arrêt, les plafonds sont blancs afin de fournir la lumière nécessaire au voyageur pour descendre de voiture.

    La sous face des sièges éclaire discrètement le sol en bleu, sans que la source lumineuse ne soit visible, les sièges semblent alors flotter au dessus du sol.

Photos : © Yann Kersalé-SNAIK