• Théâtre Temps

    Opéra de Lyon

    Categorie(s)
    Lieu
    France
    Commanditaire
    Ville de Lyon
    Architecte(s)
    Jean Nouvel
    Année
    1993
    Description

    S’il n’y a pas de spectacle, la force lumineuse se gradue et s’enchaîne dans une ondulation qui gravit la toiture. Lorsque toute activité cesse, la voûte se met en sommeil. Seules les deux lignes à la naissance de celle-ci restent éclairées, comme de la braise.
    A la fin de sa ronde nocturne, le pompier de service peut déclencher pendant quelques secondes l’embrasement de la verrière – ultime signal dans la ville du vivant opéra.

    Yann Kersalé

    De la tombée de la nuit à 3 heures du matin, l’opéra rougeoie en fonction de l’activité du lieu, la variation d’intensité est plus ou moins rapide selon le moment du regard. Au fur et à mesure qu’il monte, diffusé par des lamelles pare-soleil métalliques, la lumière rouge se dégrade en rose magenta.

  • Théâtre temps, Opéra de Lyon - Lumières Yann Kersalé
Photos : © Yann Kersalé-SNAIK